Comment revendre un monte-escalier ?

Si votre monte-escalier ne vous sert plus, vous pouvez le revendre. Vous trouverez certainement un preneur qui pourra lui redonner une nouvelle vie. Il vous suffit d’utiliser la bonne formule et le tour est joué. Voici comment vous pouvez revendre un monte-escalier.

Combien coûte un monte-escalier ?

Le prix d’un monte-escalier peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que le modèle, les fonctionnalités, le nombre d’étages à couvrir, et la complexité de l’installation. En moyenne, pour une installation standard, le prix peut varier entre 3000 et 7000 euros.

Lire également : Où trouver les couches pour adultes ?

Cependant, pour une installation plus complexe, telle qu’un escalier en colimaçon ou un monte-escalier pour plusieurs étages, le coût peut aller jusqu’à 10 000 euros ou plus. Ces prix sont également applicables à une ville comme Reims.

N’oubliez pas qu’il existe des aides financières, comme la subvention de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou certaines aides locales, qui peuvent contribuer à réduire le coût de votre investissement.

Lire également : Quel fauteuil pour personne âgée ?

Revendre un monte-escalier : comment faire ?

Pour revendre un monte-escalier, vous avez la possibilité de déposer une annonce sur des sites internet spécialisés. Vous pouvez ainsi atteindre plus de personnes qu’avec un journal local. Mais l’annonce pourrait vous coûter cher si l’acheteur habite loin. Formulez le message et trouvez le site idéal pour l’y déposer.

L’autre solution est de vous rapprocher d’une entreprise qui vend et rachète ces produits. Cela lui fera une bonne affaire et vous en tirerez avec quelques euros. Retenez que votre monte-escalier ne pourra plus être vendu au prix du neuf. Alors, vous pouvez vous renseigner pour connaître sa réelle valeur.

Plusieurs revendeurs proposent aussi de racheter des monte-escaliers d’occasion. Vous pouvez les contacter directement pour leur soumettre votre offre. Vous renseigner ne vous coûtera rien du tout, alors prenez l’initiative !

Reconditionner le monte-escaliers pour le revendre

Avant de revendre un monte-escalier, vous devez d’abord le démonter par un professionnel. Celui-ci vous aidera à remettre le matériel en état pour lui redonner de la valeur. La remise en état signifie que vous devez procéder au changement des pièces d’usure par des pièces d’origine.

Ensuite, le monte-escalier doit être testé pour évaluer sa fonctionnalité ainsi que sa capacité de charge. Pour proposer votre produit d’occasion, vous devez vous assurer d’avoir contrôlé les pièces en plastique et en métal de votre équipement.

Nettoyez ensuite les éléments sans défaut et faites reproduire les pièces comme les rails par exemple. Avec toute cette révision, le nouvel acheteur trouvera un monte-escalier d’occasion quasi neuf. Vous serez certainement fier d’avoir offert une nouvelle vie à ce matériel.

Un cycle judicieux en termes de durabilité pour le monte-escalier d’occasion

N’est-ce pas une excellente solution que de revendre un monte-escalier d’occasion ? En choisissant cette option, c’est un cycle judicieux en termes de durabilité que vous ferez. Et vous faites ainsi une conservation des ressources naturelles.

Même si vous hésitez sur la valeur de vente de votre produit, il ne vous servira à rien de le garder chez vous sans l’utiliser. Vous obtiendrez les meilleures offres en proposant votre monte-escaliers que vous avez pris le soin de remettre en état. Mais pour le revendre, faites attention à ne pas l’endommager. Cela réduirait la valeur résiduelle de votre affaire.

vous pourriez aussi aimer