Combien de trimestres nécessaires pour la retraite ?

L’homme pour avoir un statut honorable dans la société est amené à travailler. Mais, il ne passe pas toute sa vie à travailler. Après plusieurs années de durs labeurs à la recherche de son gagne-pain il se retrouve dans une période d’inactivité: c’est la retraite. Même au cours de cette dernière, l’homme est tenu de subvenir à ses besoins et de prendre soin de ses proches. Alors, quel est le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite aisée ? La suite de cet article portera principalement sur cette préoccupation.

Nombre de trimestres selon l’âge de retraite

Plusieurs conditions doivent être réunies pour percevoir une retraite à taux plein. En première position, il faut que vous ayez atteint l’âge légal de la retraite fixé à 62 ans. Il s’agit de la génération née en 1955. Une fois cette condition remplie, il faut ensuite avoir validé le nombre requis de trimestres. Le nombre de trimestres validés doit être compris entre 160 et 172 trimestres suivant l’année de naissance. le calcul des trimestres prend en compte tous les trimestres d’assurance retraite quel que soit le régime de retraite obligatoire (agent de la fonction, salarié agricole, salarié du privé, etc.). Enfin, la dernière condition pour percevoir cette pension consiste à atteindre la retraite à l’âge de 67 ans sans avoir validé le nombre requis de trimestres.

A lire aussi : Optimisez votre budget à la retraite grâce à ces conseils avisés

Nombres de trimestres nécessaires pour les salariés du privé

Dans le secteur du privé et pour les fonctionnaires sédentaires, le nombre de trimestres à cotiser pour obtenir la retraite à taux plein est identique.

Année de naissance Nombres de trimestres exigés pour une retraite à taux plein
 1995 à 1957 166
 1958 à 1960 167
 1961 à 1963 168
 1964 à 1966 169
1967 à 1969 170
 1970 à 1972 171
A partir de 1973 172

 

A découvrir également : Les pièges à éviter pour planifier au mieux sa retraite

Nombre de trimestres nécessaires pour les fonctionnaires de la catégorie active

Ce sont des fonctionnaires qui occupent un emploi sur le terrain ou qui travaillent dans des conditions difficiles. Pour eux, le nombre de trimestres est moins élevé.

Année de naissance Nombres de trimestres exigés pour une retraite à taux plein
1960 166
1961 à 1963 167
1964 à 1966 168
1967 à 1969 169
1970 à 1972 170
1973 à 1975 171
A partir de 1976 172

 

Le tableau suivant récapitule le nombre de trimestres requis, en ce qui concerne les fonctionnaires exerçant des métiers peu salubres comme égoutier, médecin légiste, etc.

Année de naissance Nombres de trimestres
1965 166
1966 à 1968 167
1969 à 1971 168
1972 à 1974 169
1975 à 1977 170

 

En définitive, retenons que l’âge légal de la retraite est fixé à 62 ans. Pour bénéficier d’une bonne retraite, il faut remplir un certain nombre de trimestres. Chaque type d’activité correspond à un nombre de trimestres à atteindre selon l’âge de l’employé allant à la retraite.

Comment racheter des trimestres manquants pour sa retraite ?

Si vous n’avez pas suffisamment de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il est possible d’en racheter. Mais attention ! Cette option a un coût non négligeable.

• Les années incomplètes (moins de quatre trimestres) peuvent être rachetées au prorata du nombre de mois manquants ;

• Les années d’études supérieures peuvent aussi être rachetées dans la limite des 12 premiers trimestres suivant l’obtention du diplôme ;

• Les personnes ayant connu une période sans emploi ou avec des revenus faibles ont la possibilité de racheter jusqu’à douze trimestres.

Les conséquences de la réforme des retraites sur le nombre de trimestres nécessaires

La question des trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein est plus que jamais d’actualité avec la réforme des retraites.

Le projet de réforme prévoit la mise en place d’un système universel par points, qui remplacera les 42 régimes existants. Chaque euro cotisé donnera les mêmes droits, quel que soit le statut ou la profession.

Selon le gouvernement, cette réforme aurait pour but de garantir l’équilibre financier du système de retraite face au vieillissement démographique et à l’allongement de l’espérance de vie.

Certains syndicats et opposants considèrent que cette réforme pourrait entraîner une baisse significative des pensions pour certaines salariées ayant travaillé durant leur carrière dans des secteurs pénibles ou effectué un travail de nuit. Les conséquences sur le nombre de trimestres nécessaires restent donc encore floues, mais il est primordial d’être informé(e) et conscient(e) des évolutions possibles afin d’anticiper son départ en retraite.

vous pourriez aussi aimer